[PRESSE] L’innocence archaïque

Le Douanier Rousseau, Surpris ! 1891. Huile sur toile 129,8 x 161,9 cm. © The National Gallery, Londres.

Le dossier de l’art n° 238 (avril 2016) était consacré à « L’innocence archaïque », l’exposition « Douanier Rousseau » au Musée d’Orsay. J’ai contribué à ce numéro avec un texte intitulé « De Delaunay à Max Ernst, Rousseau en maître » (p. 60-69).

Parmi les nombreuses figures de l’avant-garde qui l’ont aimé, plusieurs ont acheté des œuvres du Douanier. C’est dire que l’attachement au personnage se mêlait étroitement à la fascination pour cette peinture audacieuse qui semblait revenir aux origines de l’art, en ces temps de renouveau radical.

bildschirmfoto-2016-09-23-um-17-31-40